Conduire en toute sécurité cet hiver

En hiver, les conditions climatiques sont de nature à décourager l’utilisation de la moto. Pourtant, vous pouvez obtenir autant de satisfaction sur votre 2-roues en hiver comme en été. Il suffit de s’équiper et d’adapter la conduite pour apprécier l’usage de votre véhicule. Voici les quelques conseils à ne pas oublier lorsque vous roulerez sur votre moto.

En premier lieu, avoir un équipement adapté est indispensable. Cela vous permettra non seulement de vous protéger du froid, mais constituera aussi une sécurité non négligeable. On pense notamment au casque intégral dont le port est obligatoire, d’autant plus avec des conditions météorologiques extrêmes. Pour apporter plus de confort à votre moto, optez pour une pose de poignées chauffantes ou d’un tablier qui réchauffera vos mains en même temps.

Votre équipement doit essentiellement protéger votre tête du choc, mais aussi votre cou, vos mains et vos pieds du froid. Il est donc préférable que les vêtements que vous portez ne comportent pas d’interstice qui pourrait permettre à l’air froid de passer.

Sur la route, la prudence est tout aussi importante, sinon plus. Gardez en tête que les automobilistes remarquent à peine la présente de motards ou de scootéristes sur la route. D’autant plus en hiver où le champ de vision se retrouve réduit à cause de la buée ou de l’environnement terne. Il est alors de votre responsabilité de faire part de votre présence sur la route afin d’éviter les accidents. Pour cela, tous les moyens sont bons : klaxon et phares peuvent être mis à contribution.

Il est aussi bon de se rappeler que les routes sont particulièrement glissantes en cette saison. Il est donc recommandé aux motards de s’équiper de roues anti-patinage et de faire régulièrement vérifier l’efficacité du système de freinage. Ces règles de bases vous permettront de piloter votre moto tout en évitant les risques d’accident.